Le Taiji,

  • Un Art Martial interne,
  • Un art de longue vie
  • Une activité physique de bien-être,
  • Une méditation en mouvement,
  • ….

Il privilégie la lenteur et le travail sur soi-même, plutôt que l’emploi de la force

  • A 20 ans, une technique martiale même frustre suffit pour exploiter la fougue et l’énergie de la jeunesse.
  • Passé un certain âge le corps commence à s’essouffler, à souffrir des excès passés. On n’est plus aussi rapide, on a moins de force.
  • La progression demande une autre relation à soi-même, une maîtrise du mouvement minimum au bon moment, dans le respect, la douceur, l’écoute, le non effort.

Il n’y a pas de limite de progression en Taiji ni en âge, ni en technique

  • On peut passer sa vie à approfondir la forme de base, ou en apprendre d’autres
  • On peut travailler à deux : Tuishou, Potentiels, Applications martiales
  • Ou s’investir dans les armes : Sabre, Épée, bâton court ou long, éventail
  • Ou simplement dérouler sa forme sereinement, comme un long fil de soie
Retour en haut